Le trading paraît comme une profession difficile à accéder, mais ce n’est tout simplement pas le cas dans l’économie actuelle. Aujourd’hui, tant que vous avez de l’ambition et de la patience, vous pouvez faire du trading pour vous occuper et pour gagner votre vie, même avec peu ou pas d’argent. Les changements technologiques et l’augmentation du volume des échanges sur les bourses ont considérablement réduit les barrières à l’entrée dans la profession du trading.

Dans certains cas, aucun fonds personnel n’est requis : investir directement son capital ne semble pas nécessaire. Dans d’autres cas, un petit capital suffit pour vous permettre de démarrer et servira à vérifier votre engagement dans le domaine.

Débutez en choisissant un broker

Avec des centaines de courtiers, choisir le bon paraît à la fois difficile et long. Pour faciliter le processus, les critères de base à utiliser pour choisir un courtier sont simples :

  • Votre priorité absolue se doit de garantir la sécurité de vos fonds. Tout d’abord, il faut s’assurer que le courtier que vous choisissez ne volera pas votre dépôt. Vous devez vous assurer de n’utiliser que des courtiers établis dans des centres financiers respectés et réglementés par des institutions financières.
  • Vous devez vous assurer que même si le courtier opère honnêtement, mais fait faillite pour une raison quelconque, vous pourrez récupérer votre dépôt. Une mesure qui peut être prise ici est de ne déposer qu’auprès de courtiers dont les autorités réglementaires offrent une protection des dépôts aux clients (comme les courtiers réglementés au Royaume-Uni ou en Australie, par exemple). Cela signifie que même si votre courtier fait faillite, le gouvernement vous remboursera un certain montant, bien que cela puisse prendre un certain temps. Au-delà, essayez de choisir un courtier avec une situation financière saine et une bonne réputation.
  • Examinez ce que vos courtiers potentiels vous proposent en termes :
  1. de gamme d’actifs disponibles à négocier ;
  2. de spreads et de commissions ;
  3. de frais de financement ;
  4. de rapidité ;
  5. de fiabilité d’exécution des transactions.

Les pièges à éviter dans les formations

Il existe de nombreuses formations de trading. Cependant elles regorgent des pièges qu’il faut éviter comme :

Les formations trop généralistes

Ces formations vous apprennent les bases du trading. Cela parait une bonne chose, mais la pratique peut changer aussi les choses. Pendant un temps limité, le formateur ne discutera que des éléments trading sans entrer dans les détails.

Les formations sans pratique

Un trading sans pratique ressemble à une leçon de conduite sans même conduire une voiture, mais juste mémoriser le Code de la route. Pour mieux apprendre, rien ne vaut une bonne pratique. Il faut donc que le formateur dispose d’une station de trading pour vous pendant la formation.

Les formations d’un seul indicateur

Il est bon de trouver un indicateur et des réglages corrects, mais cela n’aboutit à rien d’en parler toute la journée. Ces formateurs affichent souvent leurs indicateurs comme une stratégie de trading miracle pour gagner.

Les formations trop chères

Il se trouve que certains formateurs facturent une formation à arracher les cheveux, allant de 750 euros à 1000 euros ou plus.

Formez-vous avec les cours de trading

Formez-vous avec les cours de trading

Bien que trader nécessite pas de diplôme, devenir trader à succès reste impossible sans formation. Si vous souhaitez devenir performant en trading, informez-vous pour améliorer vos connaissances des marchés. En devenant un trader à succès, vous allez ainsi mettre de votre côté toutes les opportunités pour tirer profit du trading qui se présente.

Cependant, il n’existe pas de centre de formation officiel ou d’université pour le trading. Des brokers proposent des formations en ligne sur :
comment trader,

  • trouver des idées de trading,
  • faire des analyses,
  • étudier les biais psychologiques à prendre en compte,
  • planifier des stratégies de trading.

Exercez-vous avec un compte démo

Avec les comptes démo, vous pouvez vous entraîner et pratiquer. Ils n’utilisent pas d’argent réel, et ne comportent donc aucun risque. Vous pouvez les utiliser pour tester différentes stratégies de trading et vous faire une idée du marché.

  1. D’acbord, vous pouvez les utiliser pour voir comment les prix changent, tester les entrées et sorties de positions, et essayer de gagner de l’argent sans rien investir. Bien entendu, l’argent que vous gagnerez demeurera aussi de l’argent factice que vous ne pourrez pas encaisser et utiliser.
  2. Ensuite, vous pouvez apprendre certains concepts de base. Des choses comme l’entrée et la sortie de positions, les positions longues et courtes, les pips, etc. font partie autant de connaissances nécessaires que vous pouvez acquérir et tester avec un compte de démonstration.
  3. Enfin, vous pouvez également les utiliser pour tester une nouvelle plateforme si vous décidez de déménager et de donner une chance à une nouvelle plateforme de courtier. C’est certainement préférable à l’arrivée d’une nouvelle plateforme et à la mise en service immédiate, sans savoir dans quelle direction se trouve la montée.
  4. Si vous souhaitez modifier votre stratégie de négociation, tester une nouvelle approche, etc., nous vous conseillons d’utiliser un compte de démonstration pour ces tests plutôt que de les effectuer directement en direct.

De cette façon, si cela ne s’avère pas rentable, vous perdrez de l’argent factice sans vous soucier d’une perte réelle. Vous pouvez apprendre de vos erreurs ici et trader en temps réel. Vous pouvez alors utiliser toutes vos connaissances pour éviter de telles situations lorsque vous commencez à utiliser de l’argent réel à l’avenir. Toutefois, vous devez rester prudent lorsque vous les utilisez, car les circontances peuvent changer et varier.